flag FR – €
Cartier Cartier

Bijoux Cartier

Voir les 34 cartier
Dans l’univers du luxe à la française, la Maison Cartier symbolise l’excellence doublée d’une insatiable curiosité, d’une ouverture d’esprit qui laisse libre cours à toutes les formes de créativité. Cartier multiplie les modèles iconiques en joaillerie, horlogerie et autres objets.
Voir les 34 cartier

L’amour by Cartier

Avec des collections comme Love, C de Cartier et Trinity, Cartier lie l’amour éternel au diamant et offre aux amoureux de splendides bagues de fiançailles et alliances. Les grandes signatures de la marque accompagnent tous les instants de vie, avec pour chaque couple des créations uniques puisque chacun choisit son style de bague et le diamant qui l’illumine.
L’amour by Cartier

La panthère pour emblème

Apparue dès 1914, la panthère n’a eu de cesse depuis d’inspirer les créateurs de Cartier. Elle symbolise la femme, la force de caractère de la Maison, sa nature racée et indomptable. De la première apparition de son pelage sur une montre-bracelet au bracelet panthère imaginé en 2020, l’animal emblématique s’impose sur des dizaines de créations. 
La panthère pour emblème

Offres Cartier

Type de bijou
Marque bijou
Modèle
Matière
Pierre
Genre
Prix

Trier par nouveauté

Trier

CARTIER
34 résultats
AUTHENTICITÉ certifiée

AUTHENTICITÉ certifiée

Livraison sécurisée

Livraison sécurisée

Retrait gratuit en boutique

Retrait gratuit en boutique

alert
Vous ne trouvez pas l'offre idéale ?

A propos de Cartier

Cartier, une histoire familiale née au XIXe siècle


Digne ambassadrice du luxe et du savoir-faire à la française, la Maison Cartier raconte d’abord une épopée familiale, celle de Louis-François Cartier, qui en 1847 racheta l’atelier de joaillerie de son maître d’apprentissage, de ses fils, Alfred, Pierre Camille et Jacques Théodule, et de ses petits-fils Louis Joseph, Pierre et Jacques. Louis-François et Alfred tiennent une place prépondérante dans l’histoire de la Maison, pour leurs créations bien sûr, mais également pour leur rôle dans son rayonnement et dans la place tenue aujourd’hui encore par Cartier. Ainsi Louis-François Cartier sût rapidement déménager son atelier dans le quartier le plus en vogue de Paris, la place du Palais Royal, dès 1853, et se fit connaître comme le joaillier qui savait réaliser les désirs les plus extravagants de ses clients. Parmi eux, l’impératrice Eugénie. Son fils Alfred est celui qui, en 1899, inaugura la bijouterie de la rue de la Paix et confia à ses trois fils, Louis Joseph donc, mais aussi Pierre et Jacques, le soin de développer la marque partout dans le monde.

Cartier, le « joaillier des rois et roi des joailliers »


La créativité et l’inventivité de Cartier, l’excellence de ses artisans, vont rapidement permettre à la famille de conquérir le monde et le cœur des plus grands. Quand Louis parcoure la planète en quête d’inspiration et à la recherche des plus belles pierres, son frère Jacques s’installe à Londres à l’aube du XXe siècle. C’est à lui que le prince de Galles et futur Edouard VII commande 27 diadèmes pour son couronnement, avant de le nommer joaillier attitré de la cour d’Angleterre et de le sacrer « Joaillier des rois et roi des joailliers ». Pierre, lui, opte pour New York, où il ouvre en 1909 une première boutique sur la cinquième avenue, qui a toujours pignon sur rue. Les femmes n’ont-elles par leur place dans l’histoire de Cartier ? Ce serait faire outrage à Jeanne Toussaint, maîtresse de Louis et directrice artistique de la maison de 1933 à 1970. La Maison doit énormément à cette joaillère amie de Coco Chanel, puisque sous son égide, la panthère en devient l’emblème. Elle conçoit les premières collections Panthère de bijoux, bagues et bracelets, et de briquets.

Un style inimitable, des modèles de bijoux iconiques


Dans l’univers du luxe à la française Cartier s’est toujours distinguée par son avant-gardisme. Ainsi les inspirations asiatiques et orientales dès le début du XXe siècle, les bijoux aux formes abstraites et géométriques comme un style Art déco avant l’heure : voir le beau partout où il se trouve, laisser des esprits libres et audacieux le retranscrire dans de somptueuses collections joaillères, telle est la marque de fabrique de la Maison. Les modèles iconiques de Cartier se distinguent, non seulement par la préciosité de leurs matériaux et pierres, mais encore par leur puissance et leur caractère. Le bracelet love et ses vis, puis la collection Juste un clou puisent leur origine dans l’énergie new yorkaise. La bague Trinity aux trois anneaux d’ors devient culte car en avance sur son temps.

Une marque pionnière de l’horlogerie


L’avant-gardisme au cœur des créations : la Maison Cartier a tout particulièrement démontré cette qualité dans le domaine de l’horlogerie et sous la houlette de Louis Joseph Cartier. C’est en effet au fils aîné que l’on doit les premiers modèles iconiques de la marque. Il crée dès 1904 la première montre bracelet, la montre Santos. Elle porte le nom de l’aviateur brésilien Alberto Santos-Dumont qui ne trouvait pas pratique l’utilisation de montres gousset lorsqu’il était en vol. Commercialisée dès 1911, elle évoluera au fil des décennies, avec des étapes clés, telle que l’apparition du bracelet or et acier en 1978. Il en va ainsi des modèles emblématiques de Cartier : souvent précurseurs, ils se réinventent avec leur temps et restent aujourd’hui encore des valeurs sûres de la marque. On pense notamment à la montre Tank, imaginée en 1917, déclinée aujourd’hui dans des versions masculines et féminines, à la montre Pasha, créée dans les années 1980, ou encore au modèle Ballon.

Chaque modèle Cartier est une œuvre d’art


La joaillerie et l’horlogerie demeurent les pierres angulaires de la maison Cartier. Mais l’entreprise, qui fait aujourd’hui partie du groupe international Richemont, s’est diversifiée avec des collections de parfums féminins et masculins, d’accessoires et de lunettes, de sacs et de portefeuilles. Avec plus de 200 boutiques ouvertes dans 60 pays, la marque française s’impose comme un géant du luxe. Mais le cœur de Cartier bat toujours à Paris, l’art et la création occupent toujours une place prépondérante. De l’épée d’académicien de Jean Cocteau à l’émeraude moghole du collier Bérénice, la Maison a entrepris dès les années 80 de racheter des bijoux, montres et autres objets pour constituer sa collection historique. La marque est également engagée dans le mécénat culturel – là encore, elle fut précurseur -, avec la Fondation Cartier pour l’art contemporain installée à Jouy-en-Josas, dans les Yvelines.