flag FR – €
Montres Jaeger-LeCoultre

Jaeger-LeCoultre

Voir les 62 montres jaeger-lecoultre
Depuis sa création il y a plus de 185 ans, la Maison horlogère Jaeger-LeCoultre, appelée simplement LeCoultre à ses origines, a eu à cœur d’ébranler son univers en proposant des innovations révolutionnaires.
Voir les 62 montres jaeger-lecoultre

Jaeger-Lecoultre : une vieille Maison

De l’invention du millionomètre en 1844 à celui des très grandes complications, le manufacturier suisse n’a cessé d’innover et de repousser les limites de l’horlogerie et de la précision. Une ambition que la montre Jaeger-LeCoultre Reverso, avec son boîtier réversible, symbolise à merveille.
Jaeger-Lecoultre : une vieille Maison

Un modèle unique en son genre

Déclinées dans de nombreux modèles masculins et féminins, les montres Jaeger-LeCoultre Reverso, emblématiques de la marque, conservent pour la plupart les trois attributs qui font leur singularité : un cadran réversible, un boîtier rectangulaire et un design Art Déco
Un modèle unique en son genre

A propos de Jaeger-LeCoultre

Montres Jaeger-LeCoultre, l’innovation comme leitmotiv


Au début du XIXe siècle, un dénommé Antoine LeCoultre invente une machine à découper des pignons. Fort de cette première invention, le jeune homme décide d’ouvrir son propre atelier d’horlogerie au Sentier, une petite commune suisse. C’est là qu’il développera ses compétences et façonnera les premiers prototypes des montres Jaeger-LeCoultre. C’est ainsi qu’en 1844, Antoine LeCoultre invente l’outil de mesure permettant de mesurer les microns : le millionomètre. Jaeger-Lecoultre est à l’origine de nombreuses découvertes et innovations : la montre sans clé, le calibre 145 mouvement le plus fin du monde, la pendule Atmos au mouvement quasi-perpétuel, le Gyrotourbillon…

Les montres Jaeger-LeCoultre, fruit de nombreuses inventions


La Maison Jaeger-Lecoultre propose 7 collections aux particularités témoignant d’une ingéniosité certaine. La reverso, crée en 1931, se pivote sur elle-même pour protéger son cadran des chocs. La Hybris Mechanica qui comporte des garde-temps d’une exceptionnelle complexité, à l’instar de la Grande Sonnerie qui avec ses 1300 composants et ses 26 complications est l’une des montres les plus complexes au monde. Mais aussi la classique et fiable Master, l’intrépide Polaris et la délicate Rendez-vous.