flag FR – €
Accessoires Outils Horlogers

Outils Horlogers

Voir les 6 outils horlogers
Les outils horlogers permettent d’entretenir sa montre de luxe et de réaliser de petites opérations, mais également, pour les passionnés, de découvrir voire manipuler des mouvements.
Voir les 6 outils horlogers

Changement de joints

Un changement de joints sur une montre étanche peut se faire à domicile, sans avoir à passer par la « case boutique ». Il faut néanmoins savoir qu’il existe différents modèles de joints, ronds ou plats, de 0,3 à 0,9 mm. Mieux vaut donc avoir les bons joints et dans toutes les cas prendre moultes précautions afin qu’aucune saleté ou poussière ne pénètre dans le boîtier ouvert. 
Changement de joints

Calibre 89, un record

Avec ses 1728 composants dans le mouvement et ses quatre exemplaires, la montre gousset Calibre 89 de Patek Philippe est un chef d’œuvre d’horlogerie, une œuvre d’art qui a un prix. L’un des exemplaires a ainsi été adjugé pour 4,3 millions d’euros (6,6 millions de francs suisses) lors d’une vente aux enchères qui s’est déroulée à Genève en 2004. 
Calibre 89, un record

Trier par nouveauté

Trier

Outils horlogers
6 résultats
alert
Vous ne trouvez pas l'offre idéale ?

A propos de Outils Horlogers

Des outils pour l’entretien de sa montre de luxe


Les propriétaires de montres de luxe sont bien souvent des passionnés d’horlogerie en général. Ils savent que le simple fait de changer un bracelet peut requérir des outils particuliers. Un chasse-goupille par exemple, est indispensable pour retirer des maillons sur un bracelet en acier, et ainsi le raccourcir pour le mettre à la bonne taille. Un kit d’outils d’horloger se révèle pratique lorsqu’il est question de faire de petites opérations d’entretien comme remplacer une pile sur une montre quartz, changer un joint ou nettoyer un boîtier. Il comprend les outils indispensables, à savoir le chasse-goupille précédemment évoqué, des tournevis, un couteau d’horloger (qui sert notamment à ouvrir les fonds clippés), une brucelles pour saisir les petits composants et un ouvre-boîtier. Il faut en effet une clé spéciale pour ouvrir le fond du boîtier d’une montre mécanique étanche. Une loupe d’horloger est également toujours la bienvenue, tant les composants d’une montre sont minuscules.

Des kits pour se passionner pour les mouvements


De plus en plus de personnes s’intéressent à ce qui se passe à l’intérieur d’un boîtier de montre, et cherchent à en apprendre davantage sur les mouvements, en particulier les mouvements mécaniques, et leurs complications. Observer ou apprendre à monter toutes les parties d’une montre, de la carrure au mouvement, en passant par le cadran et ses aiguilles, la lunette si elle existe, ou encore le verre peut rapidement se transformer en passion dévorante. Et c’est encore plus vrai lorsque l’on s’intéresse aux composants du mouvement, d’autant plus nombreux que le garde-temps comprend de complications. Le mouvement d’une montre mécanique simple contient en moyenne 130 composants, avec en particulier le ressort de barillet, le balancier, l’échappement, le rouage, la tige de remontoir ou le rotor selon que le garde-temps est à remontage manuel ou automatique. Mais le nombre de composants peut grimper beaucoup plus haut dès que l’on ajoute des fonctions comme la date, le chronographe, une sonnerie, ou encore de grandes complications (phases de lune, données astronomiques…). Les passionnés – ou ceux qui sont appelés à le devenir rapidement – ont alors besoin de davantage d’outils horlogers, que l’on trouve également sous forme de kits.

Les montres les plus complexes jamais fabriquées


Il faut ainsi savoir que la montre suisse la plus complexe jamais commercialisée, en édition limitée de 30 exemplaires, est la Blancpain 1735, avec 740 pièces. D’autres Maisons d’horlogerie sont allées beaucoup plus loin. Avec 33 complications, la montre gousset Calibre 89 de Patek Philippe contient 1728 pièces. Elle a été conçue en 1989 et en quatre exemplaires, à l’occasion du 150e anniversaire de la Maison. En 2005, Vacheron Constantin a dévoilé sa montre-bracelet Tour de l’île, avec 834 composants (pour 16 complications) logés dans un boîtier de 47 mm de diamètre. La marque a alors annoncé qu’il a fallu 10 000 heures de recherche et développement pour la mettre au point. Cinq ans plus tard, la manufacture Franck Muller a en quelque sorte pulvérisé ce record avec son Aeternitas Mega 4, 36 complications dont 25 visibles, et 1483 composants. Enfin, lorsque Breguet a présenté sa Classique Grande complication Hommage à Nicolas G. Hayek, en 2010, la Maison suisse a annoncé que ce chef d’œuvre avait réclamé 8 années de travail. Cette montre gousset présente 36 complications horlogères pour près de 2000 composants. L’histoire de l’horlogerie est ainsi marquée par des prouesses permanentes, et tenter d’en pénétrer les secrets est assurément une aventure passionnante.