flag FR – €
Bijoux Van Cleef & Arpels

Van Cleef & Arpels

Voir les 0 bijoux van cleef & arpels
Fondée en 1926, la Maison Van Cleef & Arpels incarne l’audace et l’innovation en joaillerie et en haute joaillerie, les créations poétiques, le savoir-faire dans le choix et le travail des pierres précieuses. Ses artisans joailliers détiennent quelques secrets, comme celui du serti mystérieux.
Voir les 0 bijoux van cleef & arpels

Le serti mystérieux

Depuis toujours, Van Cleef & Arpels associe savoir-faire et innovation. La Maison a ainsi breveté dès 1933 le serti mystérieux, qui permet de sertir des pierres précieuses sans aucune griffe ou aucune métal apparent. Cette technique maîtrisée par une poignée de maîtres joailliers a été plus tard enrichie avec le serti mystérieux navette et le serti mystérieux vitrail.
Le serti mystérieux

Van Cleef & Arpels et la haute couture

Le joaillier entretient des liens étroits avec le monde de la haute couture depuis les années 1930, et la création de la boîte devenue accessoire de mode La Minaudière. De nombreuses pièces de joaillerie rendent hommage à cet univers et Van Cleef & Arpels reste l’une des cinq Maisons autorisées à défiler lors du calendrier officiel de la haute couture. 
Van Cleef & Arpels et la haute couture

Trier par nouveauté

Trier

VAN CLEEF & ARPELS
0 résultats

Aucun produit trouvé !

Veuillez changer vos critères de recherche et réessayer. Si vous ne trouvez toujours rien d'intéressant, vous pouvez visiter notre page d'accueil et consulter nos meilleures ventes !

AUTHENTICITÉ certifiée

AUTHENTICITÉ certifiée

Livraison sécurisée

Livraison sécurisée

Retrait en boutique

Retrait en boutique

alert
Vous ne trouvez pas l'offre idéale ?

Les montres, du côté du Mag

A propos de Van Cleef & Arpels

Van Cleef & Arpels, une histoire d’amour et de famille


L’histoire de Van Cleef & Arpels est d’abord une histoire d’amour, celle de l’union d’Estelle Arpels et d’Alfred Van Cleef, en 1895. Le jeune couple évolue dans l’univers de la joaillerie22, place Vendôme. L’amour est la première source d’inspiration des nouveaux joailliers – et reste aujourd’hui encore l’un de ses marqueurs. Ainsi dès 1906, un premier bijou apparaît dans le registre de vente, et il s’agit d’un cœur en diamant. La famille d’associés ouvre rapidement d’autres boutiques à Deauville et Vichy, au Touquet et à Monte Carlo. Mais c’est en 1925 que Van Cleef & Arpels obtient une reconnaissance qui va assoir sa réputation : le grand prix de l’Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes, avec son bracelet aux roses. L’histoire de la Maison continue à s’écrire en famille. Quand Renée Rachel Puissant, fille d’Estelle Arpels et d’Alfred Van Cleef s’installe à la direction artistique en 1926, son cousin Claude Arpels inaugure une filiale à New York en 1939. Après-guerre, la deuxième génération de la famille prend les rênes de la Van Cleef & Arpels et cette transmission se poursuivra jusqu’aux années 1980.

Les inspirations de Van Cleef & Arpels


L’amour on l'a dit, mais encore la nature – avec le style floral et les oiseaux – et les voyages figurent parmi les inspirations premières des bijoux Van Cleef & Arpels. L’exil de la famille aux Etats-Unis durant la seconde guerre mondiale va faire évoluer le style de la Maison, des formes géométriques de l’Art Déco et des inspirations orientales des années 1920, vers une joaillerie poétique avec par exemple les premiers clips Inséparables et Love Birds. À New York, la passion pour la danse de Louis Arpels inspire des pièces mettant à l’honneur des ballerines et des fées. Le lien de la Maison parisienne avec la danse classique ne sera jamais rompu. En 1967, le chorégraphe Georges Balanchine crée à New York le Jewels Ballet après sa rencontre avec Claude Arpels, inspiré par la haute joaillerie. Quarante années plus tard, le joaillier crée la collection de haute joaillerie Le Ballet précieux pour l’anniversaire de Jewels. Mais Van Cleef & Arpels sait également invoquer la chance : « pour avoir de la chance, il faut croire à la chance », disait Claude Arpels. Elle a de fait inspiré des créations emblématiques de la Maison de la place Vendôme, dont la célèbre collection Alhambra et ses trèfles à quatre feuilles. Ces inspirations et l’expertise de l’entreprise dans le choix et la taille des diamants feront de Van Cleef & Arpels une Maison appréciée et reconnue des plus grands, de la famille régnante de Monaco dès les années 1950 à Elisabeth Taylor en passant par la cantatrice Maria Callas ou l’impératrice Farah d’Iran, dont le joaillier créa la couronne.

L’audace et la créativité, des innovations Van Cleef & Arpels


Une autre « marque de fabrique » de Van Cleef & Arpels est le sens de l’innovation de la Maison, constamment en recherche de solutions pour sublimer ses pierres précieuses et permettre à chaque femme d’adapter ses bijoux à sa tenue. La technique du Serti mystérieux puis le collier passe-partout et sa chaîne flexible contribuent largement à la réputation de la Maison dans ce domaine. A Van Cleef & Arpels, la joaillerie française doit également le collier Zip, inspiré des fermetures à glissière, en 1950 – bien que l’idée première remonte à vingt années auparavant. Pouvant être porté ouvert en collier ou fermé en bracelet, le bijou devient rapidement une pièce phare de la Maison parisienne, et a fait l’objet de diverses déclinaisons. La créativité de Van Cleef & Arpels s’étend au domaine de l’horlogerie, notamment avec la pendule mystérieuse Galilée au mécanisme invisible, et plus récemment les montres Midnight Planetarium et leur ballet céleste animé par un mouvement mécanique. La haute horlogerie fait effectivement partie des savoir-faire Van Cleef & Arpels depuis les années 1930. Son rachat en 2000 par le groupe de luxe suisse Richemont va cependant la pousser vers d’autres aventures, en particulier le lancement d’une ligne de parfums. La Maison parisienne n’en reste pas moins fidèle à ses domaines de prédilection, avec des collections de haute joaillerie comme L’Atlantide, Les Voyages extraordinaires ou California Rêverie. Tout en développant son réseau de boutiques à travers le monde, du Moyen-Orient en Australie, Van Cleef & Arpels reste solidement ancré en France, ouvrant à Paris à la fois Le Temps poétique, une boutique consacrée à ses collections horlogères et L’Ecole des arts joailliers.