flag FR – €
Montres Superocean

Superocean Breitling

Voir les 18 montres superocean
La SuperOcean de Breitling : destinée principalement aux plongeurs professionnels, une montre efficace et minimaliste, indétrônable depuis 60 ans.
Voir les 18 montres superocean

Montre de plongée de référence

Lancées en 1957, les montres SuperOcean de Breitling ne tardent pas à devenir une référence dans l’univers des montres de plongée. Rééditées à de multiples reprises et déclinées sous de nombreuses formes, elles incarnent encore aujourd’hui le savoir-faire du manufacturier suisse. 
Montre de plongée de référence

Un garde-temps pour les professionnels

Conçue pour équiper les plongeurs professionnels et les militaires, la version d'origine de la Breitling SuperOcean comportait un boîtier monocoque et un verre blindé. Cette montre de plongée n'a cessé d'évoluer avec des versions toujours plus performantes et une étanchéité à 500, 1500 puis 2000 mètres.
Un garde-temps pour les professionnels

Trier par nouveauté

Trier

BREITLING
SuperOcean
18 résultats
AUTHENTICITÉ certifiée

AUTHENTICITÉ certifiée

Garantie 2 ans minimum

Garantie 2 ans minimum

Retrait en boutique

Retrait en boutique

alert
Vous ne trouvez pas l'offre idéale ?

A propos de Superocean

Montres SuperOcean : Breitling part à la conquête des fonds marins


Alors que Breitling est principalement orienté dans les chronomètres de vol, le manufacturier suisse décide de s'attaquer à l'univers nautique dans les années 1950. En 1957, il présente une montre de plongée qui va rapidement s'imposer comme une référence dans le domaine : la Breitling SuperOcean. Étanche jusqu'à 100 mètres de profondeur, elle vient directement concurrencer d'autres modèles prestigieux, comme la Omega Seamaster et la Rolex Submariner. Pensées spécifiquement pour la plongée, les montres Breitling SuperOcean des années 1950 vont droit à l'essentiel : un verre synthétique pour protéger le cadran, des aiguilles luminescentes pour lire l'heure dans les fonds marins, une couronne vissée pour assurer l'étanchéité et une lunette tournante servant notamment à chronométrer des intervalles. Cette première collection de SuperOcean disposait également d'un cadran noir très esthétique et fonctionnel, ainsi que d'une lunette légèrement biseautée vers l'intérieur. Si la lunette tournante pouvait alors tourner dans les deux sens, elle devient rapidement unidirectionnelle afin d'éviter toute manipulation fortuite lors des plongées.

La SuperOcean, un classique qui ne fane pas, signé Breitling


C’est véritablement en 2007 que les montres Breitling Superocean voient leur gloire d’antan refaire surface. À l’occasion des 50 ans de cette montre de plongée, le manufacturier suisse décide de la célébrer en lançant deux modèles en forme d’hommage : la Breitling SuperOcean Héritage 38 et la Breitling SuperOcean Héritage 46. Identiques en tout point, ces deux montres de plongée ont une seule différence majeure : l'une possède un boîtier dont le diamètre est de 38 mm, l'autre de 46 mm. Renouant avec le style minimaliste des toutes premières montres SuperOcean de 1957, ces deux garde-temps disposent d'un cadran noir et d'une lunette unidirectionnelle de la même couleur. Alors que les index sont de nouveau marqués par de simples bâtonnets, les chiffres sont également absents. Malgré cela, ces montres de plongée disposant d'un boîtier en acier inoxydable apportent quelques nouveautés bienvenues. Les montres Breitling SuperOcean Héritage 36 et 48 sont notamment équipées du calibre de manufacture Breitling 37, avec un balancier de 28 800 A/h, certifié par le COSC et offrant une réserve de marche de 42 heures. On remarque également que la date fait son apparition sur le cadran et que cette montre de plongée 2.0 est dorénavant étanche jusqu'à 200 mètres de profondeur. L'année suivante, à savoir en 2008, c'est au tour de la Breitling SuperOcean Chronographe de faire son apparition. Nouvel hommage au modèle originel, celle-ci marque malgré tout sa différence grâce à son large boîtier de 46 mm et ses trois fenêtres dans le cadran notamment.