Boutiques Cresus  à  Lyon Paris Aix-en-Provence Lille Bordeaux
Service client au    du lundi au samedi
flag FR – €
Montres Jaquet Droz

Jaquet Droz

Voir les 7 montres jaquet droz
La Maison horlogère suisse Jaquet Droz fondée en 1738, a rencontré la renommée avant de s’endormir pendant deux siècles. Depuis 2010, la marque du groupe Swatch renoue avec l’héritage de la montre d’exception.
Voir les 7 montres jaquet droz

Grande Seconde Moon anniversaire

En 2021, Jaquet Droz célèbre le 300e anniversaire de la naissance de son horloger-fondateur. L’événement est marqué par le lancement de deux versions anniversaire exclusives de l’iconique Grande Seconde et plus précisément de l’édition Moon. L’une incarne les traditions de la Maison, avec un cadran émail Grand Feu, l’autre ses aspirations modernes.
Grande Seconde Moon anniversaire

Protection des savoir-faire

À la Chaux-de-Fonds, Jaquet Droz met un point d’honneur à perpétuer les savoir-faire ancestraux et à cultiver l’excellence grâce à ses Ateliers. L’atelier de haute horlogerie, les ateliers d’art, l’atelier automates, mais aussi un atelier de restauration, continuent de concevoir, fabrique ou rénover des produits au caractère unique. 
Protection des savoir-faire

Trier par nouveauté

Trier

JAQUET DROZ
7 résultats
AUTHENTICITÉ certifiée

AUTHENTICITÉ certifiée

Garantie 2 ans minimum

Garantie 2 ans minimum

Retrait en boutique

Retrait en boutique

alert
Vous ne trouvez pas l'offre idéale ?

Les montres, du côté du Mag

A propos de Jaquet Droz

Jaquet Droz, l’une des plus anciennes maisons d’horlogerie suisses


Si la marque Jaquet Droz fait aujourd’hui partie du groupe Swatch, elle n’en conserve pas moins son caractère, sa tradition d’excellence et ses montres d’exception. La Maison suisse, installée à la Chaux-de-Fonds, ne se contente pas de porter le nom de son fondateur, elle en perpétue un héritage vieux de trois siècles. C’est en effet en 1738 que Pierre Jaquet-Droz ouvre son premier atelier, déjà à la Chaux-de-Fonds, dans lequel il se consacre exclusivement à l’horlogerie durant une dizaine d’années. Ses horloges longues aux mouvements de plus en plus sophistiqués, surclassent tout ce qui a été produit jusqu’alors, ce qui n’échappe pas au roi Ferdinand VI d’Espagne. L’horloger rentre d’un voyage en terre ibérique avec un joli pactole, qui lui permet, à partir de 1759, de se consacrer à la création d’horloges, de montres et des automates qui participeront largement à bâtir sa réputation dans toute l’Europe. La famille Jaquet-Droz, père et fils, qui fait rêver avec ses automates androïdes, ouvre la première manufacture horlogère genevoise spécialisée dans la conception et l’exportation de montres de grand luxe. Le succès est au rendez-vous, mais l’entreprise s’éteint avec les décès successifs de Pierre Jaquet-Droz et de son fils Henri-Louis, en 1789 et 1790. La Maison Jaquet Droz a en réalité sombré dans un sommeil qui va durer deux siècles. Seuls ses automates fonctionnent encore en défiant le temps, jusqu’à la Cité interdite de Pékin. En 2001, le Groupe Swatch rachète les Montres Jaquet-Droz et va s’attacher à faire revivre l’excellence de la Maison telle qu’elle rayonnait au XVIIIe siècle. Le lancement de l’iconique Grande Seconde célèbre l’année suivante cette alliance entre le passé et le présent : elle s’inspire d’une montre de poche imaginée durant le siècle des Lumières, où l’affichage des heures et des minutes à 11 heures chevauche celui des secondes à 6 heures.

Des modèles emblématiques, un pont de 300 ans


La Grande Seconde marque de son empreinte le monde de l’horlogerie de luxe pour une autre raison. Elle ressuscite l’art de l’émaillage Grand Feu, qui devient l’un des codes de la Maison nouvelle génération. Avec lui, Jaquet Droz produit des montres inaltérables, dont l’émail conserve indéfiniment la beauté et l’éclat. « S’appuyant sur l’interaction subtile des poudres ultrafines et des fours de précision, nos maîtres cadraniers sont les seuls gardiens de la formule qui donne ces magnifiques cadrans, dont la couleur et le grain sont absolument uniques ». Par son esthétique, la Grande Seconde inscrit encore l’élégance, mais aussi la poésie, dans l’identité de la Maison Jaquet Droz du XXIe siècle. Elles se retrouvent dans la Montre de poche lancée en 2008, qui reprend un modèle créé en 1785, mais aussi dans L’Eclipse de 2010, un garde-temps aux huit étoiles et à la lune gravée qui réaffirme la passion des horlogers suisses pour les arts décoratifs. Poésie, innovation et… chiffre 8 comme symbole et porte-bonheur, l’expertise de la Maison Jaquet Droz dans les mécanismes l’inscrit définitivement dans le cercle des horlogers d’exception. En 2015, la Lady 8 Flower anime une fleur de lotus épanouie, quand la Grande Seconde Deadbeat remet au goût du jour la seconde morte, une complication rarissime et un chef d’œuvre de l’horlogerie de précision. Entre nouveaux modèles et prolongation de collections, la Maison suisse poursuit sa route dans son registre de la technicité et de l’innovation, de la poésie et de l’émotion. Les ateliers d’art et de haute horlogerie relèvent en 2017 le défi de la Tropical Bird Repeater. Cette montre unique au monde est un tableau exotique, avec ses automates décorés à la main par des graveurs et des peintres miniaturistes.