flag FR – €
Montres Seamaster

Seamaster Omega

Voir les 63 montres seamaster
La Seamaster d'Omega, compagne de grands records de plongée, s'est frayée un sillage dans les profondeurs, et la légende !
Voir les 63 montres seamaster

La montre de plongée par excellence

Véritable incarnation de la montre de plongée, l’Omega Seamaster a été inventée en 1948. Evolution d'un modèle fournit aux soldats anglais durant la Seconde Guerre mondiale, la Seamaster se profesionnalise en 1957
La montre de plongée par excellence

Un modèle inépuisable

Décliné sous de nombreuses formes, parfois chics, d’autres fois sportives, ce garde-temps offre une étanchéité allant jusqu'à 1 200 mètres selon les modèles. La gamme compte plus d'une trentaine de modèles dont sept sont encore produits aujourd'hui. 
Un modèle inépuisable

Trier par nouveauté

Trier

OMEGA
Seamaster
Seamaster 300
Seamaster 300 Diver
63 résultats
Page
sur 2
AUTHENTICITÉ certifiée

AUTHENTICITÉ certifiée

Garantie 2 ans minimum

Garantie 2 ans minimum

Retrait en boutique

Retrait en boutique

alert
Vous ne trouvez pas l'offre idéale ?

A propos de Seamaster

Omega Seamaster : toujours plus à l’aise avec les profondeurs


Produite depuis 1948, la Seamaster est la collection la plus ancienne à être encore commercialisée par Omega. Grâce à son joint d'étanchéité en caoutchouc, une innovation dans les années d'après-guerre, l'Omega Seamaster prouve que son nom n'est pas usurpé en battant un record de profondeur (62,5 mètres) en 1955 par l'intermédiaire de Gordon McLean. Après une expédition au pôle Nord, la Seamaster se fait à nouveau remarquer en 1957 lorsque l'horloger sort la version Professional. Celle-ci se différencie par son boîtier en acier inoxydable ; Sa couronne à 3 heures ; Son étanchéité encore améliorée. En 1970, une nouvelle collection appartenant à la gamme Seamaster parviendra à fonctionner jusqu'à 1 370 mètres de profondeur (à travers une expérience en laboratoire), avant de battre de nouveaux records de profondeur durant les décennies suivantes. Pour lire d'autres fuseaux horaires ou chronométrer des événements, une lunette tournante bidirectionnelle équipe souvent les Omega Seamaster. Quant aux modèles très haut de gamme et performants, dont la Ploprof fait partie, ils disposent d'une valve à hélium (système de décompression permettant à l'hélium de s'échapper), d'une couronne auto-verrouillable vissée pour une meilleure étanchéité et d'un fond transparent permettant de voir le mécanisme. Grâce à l’ensemble de ces modèles, la Seamaster offre un large choix de matières (acier, or, tissu, etc.) de tailles de boîtier (de 28 à 49,2 mm), de fonctionnalités et de styles. L’idéal pour permettre aux hommes comme aux femmes de trouver leur montre de plongée de rêve.

Une Seamaster, de nombreuses déclinaisons


Le succès, l’Omega Seamaster le doit également à toutes ses déclinaisons. C'est le cas notamment de l'Omega Seamaster 300, une montre lancée en 1957 pour les plongeurs professionnels. Étanche à 300 mètres et reconnaissable à son cadran noir, elle est restée une référence en matière de montre aquatique. Les collections Aqua Terra, Bullhead (toutes deux étanches à 150 mètres) et Railmaster (étanche à 60 mètres) revendiquent davantage un côté sport-chic qui se prête parfaitement au quotidien. Pour une montre de plongée de qualité sportive et professionnelle, il faudra plutôt se diriger vers la Seamaster Diver (étanche jusqu'à 300 mètres) ou la Seamaster Planet Ocean (étanche jusqu'à 600 mètres). L'amateur de grands fonds pourra aussi succomber à la montre de plongée la plus résistante de l'histoire d'Omega : la Ploprof, étanche jusqu'à 1 200 mètres de profondeur.

Une collection technique et performante


Pour être en mesure d’atteindre des profondeurs record (jusqu’à 1 200 mètres pour les modèles Ploprof), les montres de plongée Seamaster se montrent très techniques. Au-delà de ses performances record en profondeur, la Seamaster est devenue une légende grâce à ses nombreux propriétaires de prestige : elle a orné les poignets de Jacques-Yves Cousteau, Joe Biden, le Prince William et a surtout rythmé les saga James Bond.