flag FR – €
Montres Alpina

Alpina

Voir les 49 montres alpina
Alpina est un fabricant suisse de montres techniques sportives, à l’origine dès 1883 d’un garde-temps légendaire, l’Alpina 4. Marque de référence un temps passée dans l’oubli, elle renoue avec le succès depuis 2002 et son rachat par la Maison Frédérique Constant
Voir les 49 montres alpina

Mouvements Alpina

Alpina a toujours un grand fabricant de calibres et de complications, avec des références comme le calibre 592 à remontage manuel, considéré comme l’un des plus robustes de sa génération. Depuis 2002, cinq calibres ont été développés et produits par la manufacture : Tourbillon, Regulator, World Timer, Small Date Automatique et Flyback Chronograph Manufacture.
Mouvements Alpina

Montres femmes

La marque Alpina a réunit ses modèles féminins actuels dans une collection de montres baptisée Comtesse. Il s’agit bien sûr de montres sportives, qui reprennent les propriétés des garde-temps masculins Alpiner ou Seastrong, mais en leur ajoutant une touche d’élégance. La montre Comtesse elle-même se présente avec un cadran en nacre blanche et des index argentés.
Montres femmes

Trier par nouveauté

Trier

ALPINA
49 résultats
Page
sur 2
AUTHENTICITÉ certifiée

AUTHENTICITÉ certifiée

Garantie 2 ans minimum

Garantie 2 ans minimum

Retrait en boutique

Retrait en boutique

alert
Vous ne trouvez pas l'offre idéale ?

A propos de Alpina

Alpina, à l’origine de la montre sportive


« Notre mission est maintenant et a toujours été de fabriquer des montres de sport professionnelles extrêmement fiables, respectant et mettant en œuvre le « principe alpiniste » dans la conception, la fabrication et l’innovation technologique ». Et la marque Alpina de poursuivre : « Notre travail est profondément inspiré de l’héritage de notre fondateur visionnaire, Gottlieb Hauser ». Partant certainement du principe que l’union fait la force, Gottlieb Hauser était non seulement un horloger suisse talentueux, mais encore, dès 1883, le fondateur de la Corporation d’horlogers suisses. Cette association a permis aux horlogers indépendants d’acquérir des composants et de développer des calibres. A partir de 1901, le nom de la marque Alpina estampilla certains modèles, en réalité les plus qualitatifs. Boîtiers en or massif, spiraux Breguet, balanciers munis de vis d’or… Dès son lancement, Alpina a été assimilée à des montres d’exception. La Corporation d’horlogers suisse s’est quant à elle implantée en parallèle dans le berceau de l’horlogerie allemande, à Glashütte, avec la création de la Präzisions-Uhrenfabrik Alpina, alliance cependant vouée à disparaître en 1917. A Gottlieb Hauser, le monde de l’horlogerie doit aussi un rêve devenu réalité, celui de fournir la montre idéale pour les sportifs, les techniciens, les aventuriers… En 1938, vingt ans après que la marque ait pris son indépendance et cinq après une première montre sportive, la Blockuhr, l’Alpina 4 est lancée suivant quatre principes et propriété : la montre est amagnétique, antichocs, étanche et fabriquée en acier inoxydable. A la qualité, elle associe la précision et la durabilité. L’Alpina 4 est ainsi devenue la première montre sportive de légende, un chronométreur adopté par des alpinistes, des pilotes, des plongeurs et des militaires du monde entier.

Une marque rachetée par la Maison Frédérique Constant


La marque Alpina est synonyme de fiabilité absolue. Les succès s’enchaînent, avec le premier mouvement automatique Alpina en 1945 (le calibre 582), des modèles comme l’Alpina 70, la Standard, ou la Tropicproof, et puis, en 1957 l’apparition de la montre de sport automatique avec l’Alpina President. Effectivement dans la manufacture suisse, les modèles se succèdent à la vitesse Grand V – la marque en présentera près de 1000 dès 1958, alors qu’elle crée en 1963 son premier calibre pour femmes. Mais la tempête arrive… Au début des années 1970, le déferlement des modèles électroniques japonais – ce que l’on appelle la « crise du quartz » – fait tanguer le navire Alpina. En 1972, l’ensemble des actions de la société Alpina Union horlogère SA est rachetée par une entreprise allemande, qui rapatrie toutes les activités à Cologne. La marque va survivre sur le marché germanique pendant trente ans, mais n’a plus ni le lustre ni le succès d’antan. En 2002, une manufacture genevoise va mettre fin à cette période morose : la Maison Frédérique Constant rachète Alpina, désireuse de compléter ses collections de montres mécaniques et à quartz de style plutôt classique avec des modèles plus sportifs. La marque renoue avec son pays d’origine et son héritage. Les montres de sport techniques sont de retour dans le catalogue avec une quinzaine de modèles mécaniques automatiques. Alpina renoue aussi avec l’innovation, notamment le lancement en 2005 d’un concept exclusif de cadran régulateur. A l’esprit sportif, la marque suisse allie un design de plus en plus affirmé. Le modèle Régulateur 1883, à remontage manuel, symbolyse parfaitement cette union entre la montre sportive et la tradition horlogère.

La renaissance, et des collections emblématique Alpina


Alpina a renoué avec le succès et avec sa réputation de fabricants de montres de haut vol. Les collections Avalanche, puis Avalanche Extrême – avec son boîtier de grande dimension – font partie des meilleurs exemples. Le concept du « 4 » tel qu’imaginé en 1938 revient pour sa part en force en 2016, avec la montre de sport professionnelle Alpiner. Mais Alpina s’est déjà lancé un autre défi, celui de la montre connectée. Dès 2015, l’Horological Smartwatch dévoile son affichage analogique de l’heure et ses fonctionnalités d’auto-quantification. Les montres connectées prennent aujourd’hui les noms d’AlpinerX ou de StartimerX avec un look plus traditionnel pour les secondes. Le « X » s’ajoute en réalité au x dénominations des collections actuelles. Héritière de l’Alpina 4, Alpiner obéit aux quatre principes précédemment évoqués, avec une ligne de montres robustes et résistantes aux conditions les plus difficiles, mais également faciles à porter au quotidien grâce à leur design classique. Automatique, chronographe, quartz ou régulateur automatique, les montres Alpiner se déclinent dans un grand nombre de modèles au prix somme toute accessible, 795€ pour une Alpiner Quartz jusqu’à 1895€ pour l’Alpiner Regulator Automatic Dark Blue. Les autres collections se distinguent également par leur grande variété de mécanismes. En effet, si Alpiner représente la terre, l’air est incarné par la collection de montres de pilote Startimer, avec ses cadrans ultra lisibles et ses couronnes surdimensionnées. La mer se matérialise quant à elle dans les montres de plongée Seastrong, étanches jusqu’à 300 mètres de profondeur. "