flag FR – €
Bijoux Bagues

Bagues Chopard

Voir les 4 bijoux bagues
Les bagues Chopard associent l’or 18 carats, le diamant et les pierres précieuses, dans des créations qui incarnent la joie de vivre, l’énergie positive et l’esprit libre. « Happy » en est le maître mot, quand le diamant se fait mobile au cœur du motif. Des modèles à porter au quotidien ou pour de grandes occasions.
Voir les 4 bijoux bagues

L’or des bijoux fondu à domicile

Cinquante artisanales sont représentées dans les ateliers Chopard, et parmi elles celles de l’artisan fondeur d’or. La Maison dispose en effet – et c’est extrêmement rare – de sa propre fonderie de métaux précieux où elle crée les alliages avec l’argent, le cuir ou le palladium, qui donneront à l’or des bijoux sa pureté (18 carats) et sa couleur.
L’or des bijoux fondu à domicile

Green Carpet, le luxe durable

Les bagues et autres bijoux de la collection de haute joaillerie Green Carpet, lancée en 2013, sont exclusivement composés d’or éthique et de pierres précieuses extraites de manière responsable. C’est donc la méthode d’extraction des pierres, leur traçabilité, qui préside aux créations. Les premières émeraudes, par exemple, sont arrivées en 2016. 
Green Carpet, le luxe durable

Trier par nouveauté

Trier

CHOPARD
Bagues
4 résultats
AUTHENTICITÉ certifiée

AUTHENTICITÉ certifiée

Livraison sécurisée

Livraison sécurisée

Retrait en boutique

Retrait en boutique

alert
Vous ne trouvez pas l'offre idéale ?

A propos de Bagues

Happy Hearts, les bagues emblématiques de la Maison Chopard

À elle seule, la collection de bagues Happy Hearts, lancée en 2008, résume l’univers joaillier de la Maison Chopard. Elle associe en effet le cœur-talisman de la marque, « qui a toujours considéré la générosité et le souci des autres comme ses valeurs fondamentales », et les célèbres diamants mobiles, qui révolutionnèrent le secteur de l’horlogerie en 1976. La bague Happy Hearts, c’est d’abord un anneau ouvert en or blanc ou en or rose 18 carats, sur lequel deux cœurs se répondent. Le premier contient un diamant mobile de 0,04 carat dans ses glaces saphir, le second est serti d’une pierre précieuse qui apporte de la couleur au bijou : turquoise, agate, onyx, malachite, nacre… La collection s’est ensuite enrichie des versions Happy Earts Flower, où les cœurs forment une fleur autour du diamant central, Happy Earts Wing, où deux cœurs symbolisent des ailes, Happy Earts Twist où l’anneau semble s’enrouler sur lui-même. Aux côtés de ces bagues du quotidien, Chopard a encore imaginé Happy Hearts Cocktail, où la combinaison de cœurs et de diamant mobile, d’or et de pierres précieuses, se fait plus intense pour offrir un bijou bombé. Avec ce modèle, les prix neufs des bagues s’envolent logiquement, jusqu’à 11 900€, quand les bagues Happy Hearts les plus simples sont vendues (neuves, toujours) à partir de 1630€.

Happy Diamonds ou Ice Cube, Chopard ou la joaillerie créative

Mais rendons à César ce qui est à César ! Les diamants mobiles des bagues Happy Hearts sont nés, certes avec un modèle horloger, mais encore dans une collection de joaillerie emblématique de Chopard : Happy Diamonds. Avec elle, la bague de luxe se fait audacieuse et ludique, les diamants tournoient doucement dans leurs motifs (cœur, cercle, trèfle à quatre feuilles…) en or jaune, blanc ou rose, lisse ou serti de diamants. Les bagues Happy Diamonds sont de parfaites représentantes de cet « Esprit libre » qui rayonne sur les créations de la Maison Chopard, avec cet éternel souci de symboliser la joie de vivre. Pour Caroline Scheufele, responsable des collections femmes, du pôle bijoux et de la haute joaillerie, le bijou est d’abord un vecteur d’émotions positives. Chez Chopard, cette vision va de pair avec l’audace et la créativité. Et ce fut d’ailleurs toujours ainsi, les bagues Ice Cube, le démontrent elles aussi. Cette collection imaginée en 1999 sous le signe de l’élégance urbaine met en scène des facettes carrées travaillées comme des reflets de glace, dans un design résolument géométrique. À l’inverse, bagues Chopardissimo mise sur les rondeurs de la calligraphie, celle du logo Chopard gravé sur un anneau bombé. Avant-gardiste la Maison Chopard ? Très certainement. Mais elle n’en oublie pas pour autant son héritage, ce XIXe siècle où le maître-horloger bagues Louis-Ulysse Chopard su séduire les plus grands par la qualité et la précision de son travail, jusqu’à la cour du tsar Nicolas II. Cet héritage est transmis en haute joaillerie comme en joaillerie dans des collections comme Impériale, avec ses bagues aux lignes nobles et précieuses, aux motifs d’arabesques sertis de pierres précieuses de couleur.