flag FR – €
Bijoux Bracelets

Bracelets Dinh Van

Voir les 7 bijoux bracelets
Les bracelets Dinh Van associent l’or et le diamant, les inspirations vintage et les design actuels, pour des pièces intemporelles à porter au quotidien. Dinh Van est la Maison qui a fait « descendre la joaillerie dans la rue » il y a cinquante ans, et perpétue encore cet héritage au travers de ses bracelets.
Voir les 7 bijoux bracelets

Le bracelet au masculin

Avec ses bracelets sur cordon, Dinh Van s’adresse également aux hommes. Des modèles leur sont destinés, à l’image des bracelets Menottes R13 et Le Cube Diamant où le motif se fait plus imposant pour s’adapter proportionnellement au poignet masculin et adopte le titane noir – associé à un diamant noir dans le cas du second.
Le bracelet au masculin

Bracelets tissés, vague de fraîcheur

Dinh Van bouscule encore les codes de la joaillerie en associant ses menottes à un bracelet tissé dans les règles ancestrales de la fabrication des nœuds de kimono. C’est en effet au cœur d’un atelier japonais que chaque bracelet est tissé à la main, ici dans des nuances rosées, turquoises et dorées, là dans une association de bleu profond et de jaune néon. 
Bracelets tissés, vague de fraîcheur

Trier par nouveauté

Trier

DINH VAN
Bracelets
7 résultats
AUTHENTICITÉ certifiée

AUTHENTICITÉ certifiée

Livraison sécurisée

Livraison sécurisée

Retrait en boutique

Retrait en boutique

alert
Vous ne trouvez pas l'offre idéale ?

A propos de Bracelets

Bracelet Serrure et autres modèles iconiques de Dinh Van

Bracelet jonc ou bracelet chaîne, ouvert ou fermé, les collections Dinh Van rappellent immanquablement l’audace et la liberté d’un joaillier de son temps : Jean Dinh Van, qui n’hésita pas, dans les années 1960, à rompre avec les codes de la joaillerie pour créer des bijoux précieux et design à porter au quotidien. En la matière, l’un des meilleurs exemples, et toujours un best-seller de la Maison, est sans nul doute le bracelet Serrure. Jean Dinh Van était de ceux qui voulaient rendre visible l’invisible, en l’occurrence le fermoir des bijoux. Au début des années 1970, il crée un bracelet jonc tout en finesse assorti d’un nouveau fermoir : il reprend l’idée d’une fermeture de serrure dont il aplati la tête d’un simple coup de marteau. Ainsi stylisé, le fermoir devient et reste encore aujourd’hui l’une des icônes de Dinh Van. Les bracelets Serrure et Serrure Jonc s’offrent dans des déclinaisons d’or jaune, blanc ou rose, avec toujours leur diamant en relief comme fermeture. Serrure est loin d’être le seul motif emblématique de Dinh Van. La Maison parisienne a ainsi sans cesse réinventé des bracelets Menottes, où les célébrissimes menottes enlacées, symboles d’amour, d’amitié, de lien se portent au poignet sur un bracelet rigide ou bien sur une chaîne. Le Cube Diamant, où la lumière rend le diamant rond enfermé dans un cube ajouré encore plus éclatant, n’est pas en reste. Selon les modèles, deux cubes peuvent se répondre sur un bracelet jonc ouvert, réinventant la quadrature du cercle, quand un cube est associé aux maillons allongés Dinh Van formant une chaîne. Les femmes appréciant les bracelets plus imposants peuvent se tourner vers le bracelet Pulse, la dernière collection de la Maison, ou le bracelet Seventies, savant mélange de rondeur et de ligne tendues, d’or blanc 750/1000e et de diamants. Un design que l’on retrouve d’ailleurs en manchette tout or jaune, résolument dans l’esprit des années 1970.

Les bracelets cordon, une signature Dinh Van

Avec ses cordons, Dinh Van a inventé une nouvelle façon de porter la joaillerie au quotidien, et de rendre le précieux accessible. Lame de rasoir, Menottes, Le Cube Diamant, Impression, Maillon, Double Cœur… : on retrouve l’ensemble des motifs iconiques de la Maison sur ces bracelets, tout autant que le choix de l’or jaune, rose ou blanc, et d’un pavage diamants. Et ce sur des modèles dont le prix neuf débute à 250€. Le cordon apporte de surcroît une indéniable touche de modernité aux bracelets Dinh Van, pour un porté quotidien et si on le souhaite un jeu d’accumulation pour s’inscrire pleinement dans la tendance du stacking. Les versions or se déclinent encore dans des modèles en argent, et l’on notera au passage que Dinh Van est l’un des seuls joailliers, avec Tiffany, à travailler ce métal. Il devient alors possible d’arborer le célèbre cercle percé et martelé Pi pour la modique somme de 220€ (prix neuf), ou de 240€ pour la version Pi Black and White imaginée par Milan Vukmirovic.