flag FR – €
Mirage Mirage

Mirage Hegid

Voir les 3 mirage
Les montres Mirage de la marque française Hegid adoptent une forme octogonale, un mouvement mécanique automatique et offrent plusieurs couleurs de capsule. Hegid est en effet une marque qui propose l’interchangeabilité des éléments de ses montres.
Voir les 3 mirage

Mirage, détails d’une ligne

« Pour Hegid, chaque détail compte pour qu’une montre dure toute une vie » : le mouvement Suisse de la ligne Mirage laisse apparaître un guichet indiquant la date et une trotteuse portant le monogramme Hegid. Les fines aiguilles métalliques se baladent entre des index bâton en acier poli tandis qu’une masse ajourée marquée Evolution apparaît au dos. 
Mirage, détails d’une ligne

Des montres Made in France

Les mouvements des montres Hegid proviennent de Suisse, berceau de l’horlogerie de luxe, et plus précisément d’une manufacture de la Chaux-de-Fonds. Mais pour le reste, les étapes de créations et de fabrication, par des artisans, se déroulent en France, entre Paris et Besançon. 80% de la valeur des montres Hegid est donc d’origine française.
Des montres Made in France

Trier par nouveauté

Trier

HEGID
Mirage
3 résultats
alert
Vous ne trouvez pas l'offre idéale ?

A propos de Mirage

Une montre Mirage d’Hegid, c’est d’abord une carrure Dolce Vita


La particularité des montres Hegid est de proposer trois éléments interchangeables : la carrure, la capsule et le bracelet. La marque franco-suisse a pour ce faire développé une complication d’habillage pour l’horlogerie mécanique baptisée EVOL et brevetée. Les éléments se changent en un tour de main et sans aucun outil. Chez Hegid, Mirage est donc le nom d’une carrure, qui donne sa forme à la montre, au même titre que Vision ou Laboratoire. Avec sa silhouette octogonale en acier 316L - inoxydable et anallergique – à finitions brossées, Mirage trouve son inspiration dans une époque heureuse, celle de la Dolce Vita de la fin des années 60. En la dessinant, ses créateurs ont pensé à une « croisière amoureuse à bord d’une élégante et racée supercar transalpine (…) roulant à flanc de montagne de la Riviera puis de la Côte d’Azur ». Mirage tient donc sa carrure des formes aérodynamiques des bolides italiens, affiche un dessin rétrofuturiste en mêlant angles arrondis et lignes franches du chanfrein. Le luxe jusque dans les détails, les finitions sont en métal poli sur la couronne et les autres parties métalliques quand la surface présente une finition satinée à traits tirés, très sobre.

Des capsules sous verre saphir, des mouvements mécaniques


La carrure Mirage présente un diamètre de 39,6 mm pour une épaisseur de 11 mm avec capsule. De capsule justement il en est question, puisque c’est le second élément d’une montre Hegid. En réalité Mirage s’adapte à toutes les capsules de la Maison, même si trois d’entre elles lui sont dédiées : Mirage Bleue, Mirage Perle et Mirage Noire. Le look est différent, le mouvement est le même : les montres Hegid se présentent avec des mouvements mécaniques automatiques fabriqués en Suisse, choisis pour leur robustesse. La réserve de marche est de 40 heures pour une utilisation sans interruption au poignet, l’étanchéité de 100 mètres garantie. Côté verre, les capsules Hegid accueille un verre saphir traité anti-rayures et anti-reflets. Reste donc à choisir l’allure de sa montre. Mirage Bleue est un cadran à finitions soleil bleu avec index métallique et aiguilles luminescentes, d’ailleurs réalisées selon une technique ancienne de dépose à la main pour une vision nocturne optimale. Mirage Perle adopte une finition soleil gris perle parfaitement assortie au métal de la carrure, quand Mirage Noire joue le contraste entre l’argenté et le noir. Troisième élément des montres Hegid, le bracelet. Pour la ligne Mirage, c’est un bracelet en cuir nappa matelassé et surpiqué en finition sellier qui est proposé, dans une teinte noire ou noisette. On y revient, les brins matelassé du bracelet rappellent immanquablement les assises en cuir boudiné des voitures de sport et grand tourisme qui parcouraient les routes dans les années 60. Rappelons cependant que les bracelets de montre Hegid s’adaptent eux aussi à toutes les carrures et qu’il est parfaitement possible de le remplacer pour un bracelet d’une autre série.