flag FR – €
Bijoux Bracelets

Bracelets Boucheron

Voir les 11 bijoux bracelets
En or jaune, rose ou blanc, sertis de diamants ou de pierres de couleur que les gemmologues vont chercher aux quatre coins du monde, les bracelets Boucheron rendent hommage à la féminité et au savoir-faire des artisans de la Maison parisienne.
Voir les 11 bijoux bracelets

De diamant et de cristal de roche

Boucheron excelle dans l’association des matières dans ses créations joaillères. C’est tout particulièrement vrai pour le cristal de roche, qui une fois travaillé par les artisans de la Maison offrent une lumière radiale aux diamants. Le bracelet Goutte sur or blanc 18 carats est l’un des meilleurs exemples de ce savoir-faire. 
De diamant et de cristal de roche

Savoir-faire : le serti grains

Les bracelets Boucheron mettent en valeur les techniques des sertisseurs de la place Vendôme, et notamment le serti grains que l’on retrouve sur les gouttes de la collection Serpent Bohême. Les diamants sont maintenus sur le feuillis par de minuscules perles en métal qui font office de griffes très fines, pour un effet pavé incomparable. 
Savoir-faire : le serti grains

Trier par nouveauté

Trier

BOUCHERON
Bracelets
11 résultats
AUTHENTICITÉ certifiée

AUTHENTICITÉ certifiée

Livraison sécurisée

Livraison sécurisée

Retrait en boutique

Retrait en boutique

alert
Vous ne trouvez pas l'offre idéale ?

A propos de Bracelets

Un Serpent bohême autour du poignet

Chez Boucheron, l’histoire du serpent bohême débute en 1888 : le premier joaillier de la place Vendôme s’apprête à partir en voyage à l’autre bout du monde. Frédéric Boucheron offre à son épouse un collier de sa création en forme de serpent, un gage d’amour, de bonheur et de protection. Depuis plus de 130 ans, le serpent tient ainsi une place de choix dans les collections joaillères de la Maison Boucheron et l’on en veut pour preuve ces bracelets Python en or blanc ou rose, pavés de quasiment 2500 diamants et d’émeraudes, qui viennent s’enrouler parfaitement autour du poignet. Serpent Bohême, la collection emblématique naît plus tard, en 1968. Fidèle aux codes de l’époque, elle incarne la femme dans toute son affirmation, la liberté de penser, le raffinement non conventionnel et bien sûr l’esprit bohême. Les bracelets Serpent Bohême se taillent encore la part du lion dans les bijoux Boucheron, et tout particulièrement ceux qui se portent au poignet. Si les bracelets ont été réinventés maintes fois, ils conservent tous les codes propres à la collection : la goutte symbolisant la tête de serpent, pavée de diamants ou d’une autre pierre précieuse comme la turquoise et couronnée de billes d’or, la chaîne torsadée et les écailles en or savamment sculptées par les ciseleurs.

Un bracelet Boucheron reconnaissable entre tous

Le motif Serpent Bohême fait donc partie des incontournables de Boucheron, il est loin d’être le seul. Les bracelets Boucheron peuvent ainsi s’inspirer de l’iconique bague Quatre qui, sur ses quatre cercles, reprend les motifs Double-godron, Clou de Paris et Grosgrain. Hommage aux pavés parisiens de la place Vendôme, le motif Clou de Paris se décline également en solo et en relief sur des bracelets or jaune, rose ou blanc 18 carats, tout comme le motif Grosgrain, clin d’œil à la famille de drapiers du fondateur de Boucheron et pourtant bracelet d’une belle modernité. C’est tout l’art de Boucheron : inscrire dans le présent de la joaillerie, imaginer et créer des bracelets contemporains en réinventant sans cesse les codes de la Maison. Un bracelet Boucheron ne laisse aucune place au doute, par le motif emprunté, par la référence historique utilisée. Il a bien été travaillé au 26 de la place Vendôme. Qu’il s’agisse du bracelet Plume de paon, des références Art Déco des bracelets Vendôme réinterprétant le chevron, des bracelets Pompon, ou bien encore des bracelets reprenant le bestiaire des animaux fabuleux de Boucheron - Hans le hérisson, Cypris le cygne, etc. -, la Maison Boucheron a toujours repris les thèmes qui lui sont chers pour mettre ses bijoux au goût du jour. En 2019, Boucheron est pour ainsi dire sorti de sa zone de confort pour créer la collection Jack, dont le fermoir représente effectivement des câbles éponymes. Le fil d’or se porte en bracelet ou en collier, « pour laisser libre cours à la créativité et à l’imagination de celle qui le porte ».