Boutiques Cresus  à  Lyon Paris Aix-en-Provence Lille Bordeaux
Service client au    du lundi au samedi
flag FR – €
Montres Rado

Rado

Voir les 0 montres rado
Montres géométriques, designs minimalistes et surtout innovation avec l’utilisation de matériaux de haute technologie caractérisent les montres Rado, notamment connues dans l’univers du tennis.
Voir les 0 montres rado

Minimalisme horloger

Le design minimaliste de Rado est également présent dans les montres femmes avec Esenza, un simple boîtier ovale et un bracelet droit, déclinée 10 ans plus tard en Esenza Ceramic Touch au boîtier monobloc équipé de capteurs intégrés pour régler la montre par simple pression. True et True Diamonds restent dans cet esprit. 
Minimalisme horloger

Céramique confort

La céramique haute technologie des montres Rado offre des surfaces élégantes et épurées d’aspect métallique ou désormais mat. La palette de couleurs s’est enrichie. Mais la Maison horlogère insiste également sur la légèreté de son matériau qui rend la montre très confortable, comme sur ses propriétés hypoallergéniques. 
Céramique confort

Trier par nouveauté

Trier

RADO
0 résultats

Aucun produit trouvé !

Veuillez changer vos critères de recherche et réessayer. Si vous ne trouvez toujours rien d'intéressant, vous pouvez visiter notre page d'accueil et consulter nos meilleures ventes !

AUTHENTICITÉ certifiée

AUTHENTICITÉ certifiée

Garantie 2 ans minimum

Garantie 2 ans minimum

Retrait en boutique

Retrait en boutique

alert
Vous ne trouvez pas l'offre idéale ?

Les montres, du côté du Mag

A propos de Rado

Rado, les montres haut de gamme d’une entreprise visionnaire


Tout amateur de montres de prestige associe la marque Rado aux matériaux de pointe utilisés dans la conception de ses garde-temps. Entreprise à l’avant-garde, elle est pourtant, aussi, une vieille Maison horlogère. Tout au moins pour sa première activité, qui fut durant quarante années, entre 1917 et 1957, celle de fournisseur de mouvements, sous le nom de Schlup & Co. La première véritable collection Rado date donc de la fin des années 50, et la première montre emblématique de la Maison installée dans la région de Berne, en Suisse, intègre déjà la signature de l’horloger. La Golden Horse, une montre automatique étanche, est flanquée du symbole de l’ancre mobile argentée sur fond rouge. Rado, qui fait aujourd’hui partie du Groupe Swatch va signer de nombreuses premières. Dès 1962, la marque présente la DiaStar 1 (aujourd’hui DiaStar The Original), la « première montre qui résiste aux rayures ». Et déjà Rado se distingue par le design de sa montre, et surtout par l’utilisation de matériaux inédits en horlogerie, le métal dur – développé pour les outils – et le verre saphir. La Maison horlogère récidive vingt-quatre ans plus tard, avec la fabrication de montres céramiques : une première incursion de la céramique haute technologie en 1986 dans la montre Intégral, toute en noir et doré avec incrustations de diamants au bout des index, et puis Ceramica, un modèle du genre. Pour Rado, elle « incarne le style minimaliste qui deviendra l’une des principales caractéristiques de la philosophie de Rado en matière de design ». Particularité, le boîtier et le bracelet de la montre se fonde l’un à l’autre pour former un tout.

La marque de l’innovation technologique


Métal dur, verre saphir, céramique haute technologie… Rado va pousser toujours plus loin sa recherche du matériau parfait. L’entreprise dépose ainsi le brevet du procédé de fabrication de la céramique haute technologie plasma, qui transforme la céramique blanche en un matériau qui associe propriétés de la céramique (légèreté, dureté et confort) et brillance métallique. Il en ressort un éclat fascinant que la marque utilise dans des collections comme DiaMaster et HyperChrome. Les fines montres à quartz True Thinline, dévoilées en 2011, ont été les premières à utiliser cette technologie. Rado, c’est encore le Ceramos, matériau unique né d’une fusion entre la céramique et un alliage spécial de métaux, qui peut prendre différentes couleurs pour s’associer à loisir au titane, à l’or jaune comme à l’or rose. Mais la révolution Rado est en réalité un peu plus ancienne. A l’aube du XXIe siècle, en 2002 précisément, la marque présente la Rado VK 10, d’une dureté incroyable de 10000 Vickers. La prouesse tient au revêtement de la montre, une couche de diamant synthétique nanocristallin, aussi dur et résistant aux rayures que le diamant naturel. D’autres montres de la Maison horlogère ont marqué leur époque. Les collectionneurs évoqueront certainement Planning, née en 1967, dotée d’un calendrier perpétuel sur un cadran à part situé en dessous du boîtier. Ou bien encore Sintra (1993) et sa lunette carrée, la R5.5 (2009) imaginée par le designer britannique Jasper Morrison, Hyperchrome (2012) et son boîtier monobloc en céramique injectée… Cette dernière est déclinée dans des versions Ultra Light ou en céramique haute technologie brune. La montre a surtout inspiré une autre innovation Rado : Hyperchrome Dual Timer est dotée de la technologie tactile, les heures, les minutes comme le changement de fuseaux horaires se règlent par simple glissement du doigt sur le boîtier.